Magazine Centre Psycothérapique de Nancy gratuit - Cent pour cent Centre Psycothérapique de Nancy
Infos Centre Psycothérapique de Nancy
 
  Rechercher dans le site de la CGT du CPN :          
   5/27/2022     17h15    Flux RSS   
Adresse - Téléphone - Permanence
Membre de la CGT du CPN ?
  login :   
  mdp :   
 - s'inscrire -   
 
  - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - ... 16 -  
 
 CME - CGT - CPN - 11 mars 2021 - compte - rendu
 

CME du 11 mars 2021

Le compte rendu de la CGT du CPN

A l'ordre du jour :

  • Rapport de la Commission des Usagers,
  • Registre contentions / isolements,
  • Téléconsultations : bilan et perspectives,
  • Nouvelle tarification en psychiatrie,
  • ​Budget prévisionnel 2021, ...


Félicitations à tous chers soignants !
Lors de la présentation du Rapport de la Commission des Usagers, les retours des questionnaires de sortie (88,9% de retour) émettent un avis satisfaisant à 90%.
Nous apprenons que cette commission a eu droit à la présentation du registre des isolements et contentions. Bien chanceuse car aucune autre instance sur l’établissement n’y a eu droit…
Autre révolution pour dynamiser la Maison des Usagers, France Dépression arrive (sachant que même les détenus de Nancy Maxéville refusaient de les voir car trop déprimant ...faut-il s’en féliciter ou s’inquiéter ?)

Puis il est exposé les résultats des téléconsultations et ce n’est pas glorieux car suite au déconfinement, c’est retombé comme un soufflet. La Direction et le DIM étaient surpris d’apprendre qu’il n’y avait qu’une seule caméra de disponible par service, que PULSI ne fonctionnait pas toujours et que des patients n’y étaient pas favorables. Et dans la pratique, c’est le retour de la lutte des classes : les médecins et psychologues ont droit à un logiciel sécurisé pour les téléconsultations, quant aux IDE ce sera sur Skype… !!!
Présentation décevante car ne prenant pas en compte les consultations téléphoniques.
Il est rappelé à l’Assemblée que ceci est un point fort du futur projet médico-soignant.
Peu d’émulation suite à l’utilisation, il s’avère que ceci peut être pratique pour des patients bien connus et pour les partenaires extérieurs. La CME réclame à être formée.

Encore moins d’engouement sur l’impact de la Future réforme du financement de la Psychiatrie.
Peu de personnes de la communauté médicale semblent s’inquiéter de ce changement qui favorise la prise en charge ambulatoire et qui sanctionnera les DMS longues… Pire que tout, elle va favoriser le transfert de notre activité vers le libéral pour nos patients stabilisés.
Que de bonheur qui s’annonce donc avec un bon remboursement pour l’ambulatoire intensif, de là à y voir de nouvelles fermetures de lits…. et encore plus de difficultés à placer nos patients…
Visiblement les alertes CGT semblent perçues comme si nous étions des oiseaux de mauvais augure ...

Pas non plus de réveil de la CME avec la présentation de l’EPRD et du PGFP qui seront votés à l’unanimité sans aucune question posée.
Donc pour faire court nous serons de nouveau en excédent (quelle surprise !!!) et nous allons tout investir dans la pierre (ça nous réussit tellement tous ces beaux bâtiments sans âme et sans personnel !!)

On notera que lorsque qu’un nouveau membre médical ou de la Direction est de droit à la CME il est présenté, ce ne fut pas le cas de mon voisin représentant de la CSIRMT. Encore une lutte de classe ? ou juste un oubli…

Ceci se finit en beauté : le CPN va aider le journal « Le Point » à mettre en place ces critères d’évaluation des établissements de santé Psy à la demande de notre Directrice de site, triste de ne pas avoir eu de classement dans son journal préféré en 2020.
Pour y remédier, un groupe de travail, composé du Dr PICHENE, du Pr SCWHANN, du Pr LAPREVOTE, du Dr DOBRE (DIM), du Dr MATTON (DIM CHRU) et de notre Directrice de site, aidera ces 2 journalistes du Point à revoir leur méthodologie. Ils auront aussi l’aide d’un médecin du Vinatier.

Et pour finir sur une bonne note, on nous apprend que notre centre de vaccination devait rouvrir le 12/03/21 et devait obtenir 360 doses pour la population et 560 pour les patients suite aux injonctions ministérielles. Tout était bouclé sauf la fourniture des doses ! L’ARS ne peut fournir et n’a aucune visibilité à 2 jours !!!! Quel fiasco !
Ce qui est inquiétant c’est que nos patients démarrent seulement la vaccination alors qu’ils sont de loin les plus à risque de la population….

Rédaction CGT du CPN  |  4/29/2021 4:00:08 PM

 les commentaires

Cliquez-ici pour être le premier à laisser votre commentaire

ou
en utilisant Facebook!


 
CGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPNCGT du CPN