CME du 18 avril 2024 Le compte rendu de la CGT du CPN

136

Seulement 3 points pour information à l’ordre du jour qui sent bon les vacances.

Pour les affaires médicales, le tableau des internes avec trois points observables : une augmentation des postes d’internes depuis 2018, un différentiel positif entre le nombre d’internes par rapport aux postes ouverts, enfin une nette disparité entre les deux méga-pôles PGN et pédopsy ultra dotés et les autres pôles périphériques un peu plus précarisés. Petite joute entre chef de pôle « lésé » et PU coordinateur sur l’établissement. Il est rappelé qu’entre la faculté, l’établissement, les choix des étudiants et différents aléas, c’est finalement l’ARS qui a la main et qui valide les tableaux.

Pour l’organisation et la qualité des soins, un bref point est fait sur la possibilité pour les médecins de demander une boite mail sécurisée permettant l’envoi de données sensibles relatives au secret médical. Un précédent essai n’avait pas été concluant et semble à l’origine d’une méfiance, associée au scepticisme de la nouveauté et donc au faible déploiement.

Enfin, seule pièce jointe à l’ordre du jour, le rapport d’activité du comité éthique. Une brève présentation du comité, de son fonctionnement et de sa composition est faite. Le comité est de plus en plus saisi, en plus de ses auto-saisines sur les « dérives sécuritaires ». L’intérêt et le travail du comité est salué par la communauté médicale qui n’y est pas représentée… d’où l’appel du pied non dissimulé pour avoir une représentation médicale permanente au CE.