CSIRMT Installation après les élections 2021

94

Cette instance présentée comme règlementaire ne permet pourtant pas aux élus de pouvoir prendre des heures pour y siéger et encore moins de bénéficier du temps nécessaire pour préparer les sujets, prendre connaissance des documents, consulter leurs pairs qu’ils sont pourtant censés représenter, …
Sur ce point cela n’entrave pas trop le fonctionnement de l’instance depuis des années compte tenu que les documents sont bien souvent remis sur table le jour des « débats ».
La CGT a, à maintes reprises, appelé la Direction à mettre en place, sur le temps de travail, un temps de préparation dédié à la préparation de la CSIRMT dont pourrait prétendre les élus (à l’image de ce qui se pratique pour le CTE)
Une fin de non-recevoir nous a toujours été opposée … !


Les dernières élections 2021 n’ont pas eu un franc succès, la participation est restée aux alentours des 20%. Comment blâmer les électeurs ?
La composition de cette instance nouvellement élue nous laisse perplexes : en effet, pas moins de 8 cadres sont élus pour 13 infirmiers ! C’est une représentativité « démocratique » qui ne posera aucun problème à son président, bien entendu … !!!


Au regard de ces éléments, cette CSIRMT semble bien bancale, pourtant elle permettra à l’établissement de prétendre à sa légitimité dans les choix institutionnels à venir et lui servira de caution pour justifier parfois des attaques à vos droits et conditions de travail, comme c’est le cas depuis des années.

La CGT souhaite bonne chance aux heureux élus pour siéger dans cette magnifique instance où la démocratie est reine et la libre expression, son principal pilier.