Un avant-goût du NBH …

97

Il apparaît néanmoins ces derniers temps au sein des unités concernées par le redéploiement (et donc bien avant l’ouverture du NBH programmée en avril 2014 !), de nouveaux supports de travail, de nouveaux rythmes dans les plannings (poste de journée) sans qu’aucune réunion de service n’ait été préalablement programmée. Où est l’urgence ? Nous apprenons aussi que des réunions préparatoires au projet de service NBH annoncent de véritables bouleversements en terme d’horaires (ex : 8 h -16 h, 9 h -17 h, 10 h -18 h et 11 h -19 h !)

L’encadrement tente de faire croire aux agents que tout est déjà arrêté et validé ! Faux ! Les instances n’ont en aucun cas été concertées ! Quel respect du protocole d’accord local sur les 35 h quand on introduit de force des plages horaires variables dans les futurs plannings !
 
Le personnel est donc invité lors des réunions d’équipe à réfléchir sur des projets qui en définitive sont déjà institués. C’est ce qu’on appelle la liberté d’expression dans un cadre contraint !

C’est aussi une astuce pour faire passer les réorganisations de travail sans en faire part de façon réglementaire aux instances (CTE et CHSCT) La ficelle est un peu grosse mais tant que cela passe …
 
La CGT du CPN dénonce cette conduite de projet arbitraire et démagogue.

Vos représentants restent à votre écoute pour vous accompagner et vous soutenir dans ce projet ô combien important pour votre avenir professionnel.

La CGT n’acceptera pas sans rien dire que les agents du NBH deviennent les jouets d’une expérimentation qui risque ensuite de se propager dans tous les services du CPN !