REACTION D’UN LECTEUR Suite a l’article paru dans le CPN Infos de janvier 2012

82

Comme dans des temps obscurs la propagande fait son chemin, empruntant les ornières de l’infamie, du mensonge, de l’analyse orientée au plus malsain pour faire entrer dans l’intelligence commune des faits et des préjugés qui serviront  de détonateurs à la haine le jour choisi.
 
Le célèbre test de Milgram cherchait à évaluer le degré d’obéissance d’un individu devant une autorité qu’il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l’autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet.
Comprendre le processus et se rendre compte à temps de ses conséquence reste le seul salut pour ne pas plonger définitivement dans les méandres de la haine et avant d’en être à son tour la victime.
 
Prenons tous quelques instants pour réfléchir ne serait ce que quelques minutes avec quelques collègues, ou juste avec sa conscience, en pensant à ce qui arrive aux soignants de l’unité1, en imaginant que cela peut arriver à tous, pour se rendre compte de la brutalité, de l’injustice et de l’orientation totalitaire des décisions de ceux qui nous dirigent.
Ne serait ce que par respect de nos professions et de nos devoirs, et pour ne pas se laisser ébouillanter comme la grenouille dans sa casserole, notre conscience est là pour nous rappeler de ne pas se laisser manipuler et de ne pas obéir aux dictats d’une pensée unique et orientée.
 
Par respect envers nos collègues et envers nous-même nous devons soutenir les membres de l’unité 1 et ne pas accepter le début d’un nouvel ordre qui ne semble pas prévoir la considération de notre travail de soignants.