QUESTIONNAIRES POUR UN HOPITAL PROPRE LA CGT VOUS RESTITUE LES RESULTATS

68

32 questionnaires ont été retournés : 9 services n’accueillant pas de patients et 23 unités de soins

Les 1ers éléments

qui ressortent de l’analyse de vos réponses :

1) hygiène :

22 % seulement s’estiment satisfaits de l’hygiène des sols

19 % trouvent satisfaisant l’hygiène du mobilier

43 % considèrent l’hygiène du local soins / pharmacie satisfaisante

2) approvisionnement :

25% estiment satisfaisant l’approvisionnement des locaux en produits et matériels

3) temps d’attente en cas d’appel aux permanences :

23% jugent le temps d’attente lors des astreintes satisfaisant.

4) identification des rôles :

40% reconnaissent que le rôle des agents est bien identifié.

5) conditions de travail des agents de bionettoyage :

13% trouvent satisfaisantes les conditions de travail des agents de la société ELIOR

6) estimation globale de la propreté à l’hôpital :

19% seulement jugent leur service suffisamment propre !!!

Quelques extraits des commentaires libres laissés par vos soins :

" les services sont sales ",

" les conditions d’hygiène attendues en service hospitalier sont quasi inexistantes ",

" honteux de devoir travailler dans des locaux aussi sales ",

" pas assez d’heures pour que l’agent puisse faire son travail correctement et que le service ait un nettoyage satisfaisant ",

" il faudrait doubler les heures du personnel d’ELIOR ",

" temps trop court pour réaliser les taches ",

" pas assez de temps pour intervenir ",

" les personnels sont de bonne volonté mais résignés et découragés par le manque d’heures nécessaires pour effectuer leurs taches correctement ",

" pas assez de communication entre le personnel d’ELIOR et les soignants notamment face à un service qui peut être agité ",

" personnel d’ELIOR pas assez formé face aux patients ".

" si changement de personnel, les consignes sont pas toujours connus ",

" trop de changement et pas de continuité dans la façon de travailler ",

" le personnel change souvent et pas de connaissance du service ",

" dégradations des conditions de travail de ces agents ",

" exploitation de ce personnel "

L’analyse de ces résultats révèle une insatisfaction manifeste des agents du CPN sur les prestations réalisées par l’entreprise de bionettoyage. Cela s’explique par un manque de temps, de formation et de matériels à disposition des agents ELIOR qui subissent de ce fait des conditions de travail dégradées.