LA DIRECTION COMMUNIQUE PAR OMISSION

72

Nous tenons à travers cet article à rétablir certaines vérités :
 
 
La Direction affirme que les instances ont validé le principe des 3 nuits :
 
FAUX, seule la CSIRMT s’est prononcée en faveur des 3 nuits mais a rejeté le principe des astreintes.
Les représentants du personnel au CTE ont refusé de valider l’organisation du travail de nuit proposée par la Direction.
La réponse passe par la création de postes.
 
La fermeture de l’étage de l’Unité 3 a été annoncée :
 
VRAI mais sans que le Conseil de Pôle ou les instances n’aient été consultées sur le sujet au préalable (cette façon de faire est d’ailleurs à rapprocher de la fermeture du CAP).
 
Le recensement des risques professionnels se met en place avec la constitution de groupes de volontaires tous formés à la démarche par l’APAVE (organisme habilité en matière de vérifications réglementaires) :
 
FAUX, en guise de volontaires, de nombreux agents ont été « désignés volontaires » dans un groupe de formation et la méthodologie arrêtée avec le formateur ne sera même pas appliquée car reprise à la « sauce » Gestion des Risques.
 
Le recensement des produits toxiques est opéré avec l’aide d’un stagiaire :
 
VRAI mais la démarche initiale (réglementaire), émanant de la CGT suite à un accident du travail survenu fin 2006, n’est toujours pas mise en place. La Direction nous a pourtant toujours affirmé que l’inventaire était réalisé et les mesures de sécurité mises en place !?
 
La Gestion Prévisionnelle des Métiers et Compétences vise uniquement à mettre en place des fiches métiers en lien avec l’entretien-évaluation et le plan de formation :
 
FAUX, cette démarche a déjà fait ses preuves dans le privé comme dans le public, elle se traduit par des glissements de tâches.
La G.P.M.C est un outil pour gérer la crise en diminuant les salaires (masse salariale).
Elle prépare les futurs plans sociaux, comme au CHU de NANCY.

Le CPN crée des emplois :
 
FAUX, il s’agit d’un simple jeu d’écriture qui permet d’intégrer des personnels en CDD dans la fonction publique.
Les salaires étant déjà budgétisés, on ne peut parler de création d’emplois.
 
L’emménagement du CMP ESSEY s’est déroulé dans de bonnes conditions :
 
FAUX, au mépris de courriers des soignants du CMP FOCH et des interpellations des représentants des personnels au CHSCT, les agents ont dû emménager dans un bâtiment qui ne répond pas à leurs attentes et dans lequel de nombreuses interventions techniques restent à planifier.
 
 
 
La communication reste une arme redoutable entre les mains d’une seule source, c’est pourquoi la CGT combat la pensée unique et ne manquera pas de vous tenir informer.
 
Toutes les vérités ne sont peut-être pas bonnes à dire…