GROUPE AMENAGEMENT DE POSTE

126

Points positifs          
                                              
-recenser les agents sur « postes dits aménagés »                 
-solliciter tous les services : administratifs, logistiques, soins, médico-techniques                                                             
-protocoliser l’accueil : améliorer la préparation de l’agent et des équipes                          
-identifier les postes pouvant convenir à des agents en difficulté soumis à des restrictions         
 
Points négatifs
 
-exercer des pressions,
-réévaluer le bien fondé du poste alors que tout se passe bien
-opposer les « bien-portants aux autres, faire peser les charges de travail inégalement
-contraindre à consulter le psychologue du travail
-déréglementation : contraindre l’agent à demander son reclassement
                                                                                                                                                                                                                                                            
                                                                                                                                                                                                                                                                                  
Rappel : Seul l’agent peut demander son reclassement (décret n° 89-376 du 3 juin 1989)
 
Actuellement, au CPN, l’état de santé de très peu d’agents, toutes professions confondues, nécessite un aménagement de poste. Ces agents sont pour la plupart à une dizaine d’années de la retraite, les problèmes de santé ne sont pas des choix mais ils résultent d’accidents de la vie qui peuvent toucher tout le monde.
 
Notre rôle de représentants des personnels, est de faire respecter la réglementation et d’attirer votre attention sur les dangers de fragiliser toujours plus les plus vulnérables. C’est le rôle de la DRH de permettre à tous les agents de travailler. Il est possible de trouver des solutions pour les agents qui rencontrent des difficultés de santé : les affecter en surnombre si nécessaire.
 
La CGT est convaincue que par le biais du groupe de travail, la Direction a pour objectif de contraindre les agents satisfaits de leur poste aménagé à demander le reclassement dans la fonction qu’ils occupent.
 
Conséquences : l’abandon de la qualification d’embauche, l’arrêt de la progression statutaire dans sa fonction.
 
La CGT ne suivra pas la Direction vers une restriction des droits des agents.