Fonctions transport et repas Compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014

93

1) Cuisines 

Information qu’un comité de pilotage se réunit actuellement afin de mettre en place un projet commun de distribution des repas entre le CPN et le CH de St Nicolas.
Plusieurs professionnels des 2 établissements y participent.
Prochaine réunion : le 20/11 sur le CPN avec visite des cuisines CPN et du self.
 
Ce projet s’inscrit face à des difficultés et contraintes pesant sur la cuisine de St Nicolas-de-Port (cuisine au sous-sol sous l’EPHAD, problèmes de conformités et de ventilations, déficit du CH de St Nicolas, ….)
La Cuisine du CPN est tout à fait en capacité d’accueillir St Nicolas mais de nombreux points sont à discuter : gestions des risques, problématiques ressources humaines, …
La Direction s’engage formellement à ce qu’aucun appel ne soit fait à un prestataire extérieur mais qu’au contraire, les compétences de St Nicolas soient utilisées le mieux possible (liaison froide pas forcément le mieux même si c’est moins cher ?)
L’échéance est fixée à juin 2015 et la Direction s’engage à faire des points d’étape réguliers.
 
La CGT restera très attentive sur ce dossier mais accueille cependant favorablement l’annonce qu’une prestation repas reste dans le giron du service public hospitalier.
Il conviendra surtout d’être vigilant sur les conséquences pour les agents de cette fusion des 2 cuisines CPN / CH St Nicolas de Port.
Par exemple : le nombre d’agents nécessaires par rapport à cette activité supplémentaire, les transports, les accords locaux sur les RTT, le temps de trajet pour les collègues de St Nicolas qui viendraient travailler sur le site du CPN, ….
 
Sur les problèmes rencontrés au poste de plonge, la Direction reconnaît que plusieurs solutions sont à l’étude mais que ce poste particulièrement éprouvant physiquement ne facilite pas une pérennisation.
Aujourd’hui, le recours à des CDD tous les trimestres pose question.
Piste d’une sous-traitance à ELIOR ?
 

2) Transport 
 
Information que des rencontres ont déjà eu lieu avec le responsable du service.
Idée émergeant : constituer un comité de pilotage avec les organisations syndicales, le service de santé au travail, les agents du service pour étudier chaque type de transport et établir une cartographie des risques (troubles musculo-squelettiques, restrictions médicales, risque routier, …)
Par exemple, l’impact de la lingerie relais qui engendre des efforts de manutention supplémentaires, …
 
La notion d’une recherche d’économies devra être aussi étudiée.
 
Suite à une demande du médecin en charge de l’UMPS, il est indiqué que des transports supplémentaires sont à prévoir (impacts organisationnels à mesurer)
 
La CGT se félicite que la parole reprenne enfin en lien avec les équipes et rappelle que la précédente réorganisation du service tentée par la Direction avait été vécue par beaucoup comme un véritable « bulldozer » Il faudra donc savoir tirer les leçons qui s’imposent.
 
La CGT souhaite aussi que d’autres points ne soient pas mis de côté :

  • Le transfert des équipements par la voirie et ses impacts TMS / pénibilité

  • Le calibrage de l’équipe dédiée au transport du linge surtout si le travail avec l’OHS est remis en question (blanchisserie faite par Ravenel ?)

 
 
Agents des services logistiques, que vous soyez syndiqués ou non, la CGT a toute légitimité pour vous défendre.
 
La CGT vous assure de son engagement militant afin de préserver au sein du service public un certain nombre d’activités que certains qualifient de « fonctions supports » par opposition au cœur de métier (le soin)
 
Le projet de loi Santé de Marisol TOURAINE annonce d’ores et déjà la couleur pour 2015 : il va falloir mutualiser les fonctions logistiques et administratives entre les différents hôpitaux mais à quel prix ?
 
La CGT a besoin de pouvoir échanger avec vous sur tous ces aspects car les réorganisations de service vont s’intensifier et ne doivent pas se faire au mépris de vos droits ni de votre santé ni par une réduction des effectifs !
 
La CGT se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.