Doublement de postes Marche à suivre

116

  • avant de contraindre un agent à rester sur l’intégralité du poste suivant, l’encadrement et la Direction disposent de 2 heures pour trouver une solution,
  • à l’issue de ce délai, si aucune solution n’est trouvée, le directeur de garde peut obliger le soignant concerné à rester en service. Il doit l’en informer personnellement au téléphone et le justifier par la suite au travers d’un courrier manuscrit,
  • en aucun cas, un cadre du BPEAS (même confronté à des difficultés évidentes) ne peut se substituer à cette procédure. N’hésitez pas à insister pour obtenir le directeur de garde au téléphone et faire valoir vos droits,
  • faites un ENNOV et/ou prévenez-nous !

La CGT insiste sur le fait que c’est uniquement par ce biais, que la Direction de l’hôpital sera considérée comme responsable et que vous serez protégé en cas d’incident pendant ce temps de travail supplémentaire illégal et dérogatoire.
Les doublements de poste ne sont pas une fatalité : embauchons à l’hôpital !
 

Pour peser sur les choix de notre établissement,
il n’y a pas 36 solutions : rejoignez-nous dans la lutte !
La CGT, le syndicat engagé, revendicatif et combattif