Commission de formation du 23 septembre 2013 Le compte-rendu de la CGT

96

1) approbation du compte-rendu de la commission du 10 juin 2013
La CGT donne son accord sous réserve que soit respectée sa demande de travailler à une meilleure évaluation des formations réalisées.

2) Budget formation 2014 (hors DIF)
Les discussions reprennent autour de la proposition de la Direction d’intégrer dans le plan de formation les salaires des formateurs internes (OMEGA, sécurité incendie, …) qui jusqu’à présent sont supportés intégralement sur le budget masse salariale.
Selon le responsable de formation, cela permettrait de faciliter la gestion des équipes et de libérer plus facilement les agents pour les formations réglementaires.
Le DRH explique qu’il s’agit de budgets marginaux qui ne diminueraient en rien l’accès aux formations demandées par les agents. Il insiste en outre sur l’effort fait par l’établissement puisqu’au CPN, le plan de formation représente 6% de la masse salariale, là où l’obligation légale est plutôt de 2,1%.

La CFDT et la CGT demandent où va partir cette enveloppe « économisée » par la Direction.  En effet, le débat ne doit pas seulement porter sur un glissement de lignes budgétaires mais bien sur les problèmes rencontrés dans les unités avec le non-remplacement des collègues partis en formation et parfois, l’annulation de certaines sessions suite au rappel d’agents faute d’effectifs suffisants dans les services. De plus, cette nouvelle organisation relève d’un vote en C.T.E.

Concernant l’étude plus en profondeur du plan de formation 2014, on note que :
– pour les études promotionnelles, toutes les demandes ont été honorées,
– un certain nombre d’actions de formations sont éligibles au D.P.C. (Développement Professionnel Continu),
– les formations réglementaires et celles de la Direction des Soins pourront être mutualisées avec St Nicolas de Port, ce qui permettra de remplir les groupes et de diminuer les coûts,
– ….
La CGT soulève plusieurs problématiques :
– concernant les formations informatiques, la CGT demande une meilleure coordination entre le service informatique qui déploie les nouvelles versions WINDOWS et le service de formation continue qui organise les formations aux agents. En effet, plusieurs collègues nous ont fait remonter les difficultés rencontrées lors de l’installation des nouveaux logiciels et la mise en place plusieurs mois après de formations….

concernant le D.P.C., formation annuelle obligatoire pour les personnels paramédicaux, la CGT rappelle son inquiétude dans sa mise en œuvre, surtout dans un cadre de diminution des budgets.
La Direction des Soins se veut rassurante car l’obligation de D.P.C. sera respectée dès lors que l’agent se sera inscrit annuellement à une formation ou à une E.P.P. Il appartient à chaque agent de s’impliquer. De plus, en 2014, la certification pourra aider au D.P.C.

concernant l’accès au plan de formation pour les psychologues, la CGT demande la clarification du circuit de demande et un travail autour des évaluations de ces professionnels.

à propos des formations des services administratifs, la CGT déplore le peu de demandes formulées et propose de revoir l’adaptation de l’offre de formation aux attentes de ces professionnels.
La Direction relativise car elle finance beaucoup de préparations aux concours. Pour la CGT, on ne parle pas de la même chose. Par ailleurs, la CGT se voit confirmer que la Direction financera en 2014, 2 préparations aux concours d’adjoint des cadres alors qu’aucun concours n’est prévu ni au CPN ni au CHU ! Paradoxe ?

– concernant les masters, la CGT et la CFDT valident le fait qu’un report soit possible pendant 1 an pour raisons personnelles ou professionnelles.

Conclusion :
Sur la base d’un budget établi en réintégrant le coût des formateurs internes, il apparait qu’en 2014, l’effet sera quasi-nul en raison notamment d’une diminution des formations institutionnelles et obligatoires.
Compte tenu de l’obligation d’examiner rapidement les demandes de DIF, l’attente d’une validation du C.T.E. le 15 octobre prochain pose problème.
Il est donc décidé d’acter cette version du plan de formation « nouvelle formule » en maintenant le budget DIF à la même hauteur qu’en 2013.
Une prochaine commission de formation se réunira le 7 octobre prochain pour examiner les demandes de DIF.