CME du 27 avril 2023 Le compte-rendu de la CGT

154

Points pour avis

Pédopsychiatrie : regroupement de l’antenne Champ-le-Bœuf au CMPEA Haut-du Lièvre :

La mairie met à disposition les locaux dans le quartier Champ-le-Bœuf afin de maintenir une antenne de proximité pour une population socialement désavantagée. En prévision de l’acquisition d’un bien immobilier au centre géographique du plateau de Haye (rien pour le moment), une fermeture de l’antenne est envisagée avec une affectation des deux mi-temps (psychologue et infirmière) sur le CMPEA Haut-du-Lièvre (marronniers rouges) dans le but affiché de réduire le travail isolé (rien à voir avec une autonomie indésirable des professionnelles) et d’offrir des soins pluridisciplinaires (psychomotricité, orthophonie…).
 
VOTE POUR A L’UNANIMITE.

Interprétation des ECG à distance et export des données médicales :

6 semaines de délai de traitement actuellement pour l’interprétation d’un ECG par le cardiologue (changement de praticien CHRU imminent). Délai trop important en regard des recommandations (introduction psychotropes). Pour réduire ce délai, une « procédure » de tri avec rappel aux psychiatres que si l’appareil affiche ECG normal et en l’absence de symptômes, l’ECG peut être considéré comme normal et ne doit pas systématiquement être validé par un cardiologue (si l’appareil a une marge relativement importante de faux négatifs nécessitant interprétation plus poussée, il est cependant très fiable en positivité). Pour le reste des ECG, il est proposé de conventionner soit avec le CHRU par de la téléconsultation ou avec une société privée spécialisée dans l’interprétation à distance des ECG par des médecins en France (inscrits à l’ordre). Problématique liée à la sécurisation des flux d’informations patients.
 
PAS D’AVIS

Points pour information

  • Délai des premiers rendez-vous en CMP :

Variations importantes selon le pôle et les sites. En règle générale (document non fourni), délai allant de 7-8 jours à 28 jours en CMP adulte et jusqu’à 60 jours en infanto-juvénile !!! Pour amender ces chiffres peu glorieux et détourner les yeux du problème du manque d’attractivité et des carences en personnel ainsi que du sous dimensionnement de l’ambulatoire malgré le virage tant attendu (à corréler aux besoins grandissants notamment liés à la crise covid) ; les responsables médicaux pointent les demandes de rendez-vous à plusieurs semaines (ou mois) par les parents.

  • Bilan Doctolib :

Phase test toujours en cours sur les CMP Jacquard adultes et CMPEA Maxéville, après quelques difficultés à la mise en route notamment d’incompatibilité de logiciels et donc de multiplication des supports (CPAGE, Cariatide et doctolib…) retour positif selon les personnels grâce à l’agenda et la messagerie instantanée (doctolib team). Pas de chiffre sur les rendez-vous non honorés pourtant à l’origine du test (envoi mail confirmation rendez-vous puis sms 48h avant et dernier rappel sms la veille). Petite info, un agenda couterait environ 26 euros par an.

  • Manuel de certification HAS pour 2023 L’objectif, ce n’est pas la prochaine certification, c’est le prochain patient » après 6 mois catastrophiques rythmés par les Evénements Indésirables Graves (EIG), souvent liés aux soins (TS, suicides réussis, décès, intervention du RAID en unité de soins, agressions graves UHSA, MAS, UAUP, USL 6, service mandataire…) une prestation de bionettoyage déplorable, l’établissement se donne pour mission de relever le défi d’un service public de qualité. Nous attendrons les moyens.