Canicule on a eu chaud

97

Le CPN n’en est pas à sa première canicule mais pour la Direction, tout était sous contrôle et le plan canicule particulièrement bien maîtrisé.
La preuve en est la première réunion du plan canicule a été mise en place en date du 28 juin 2019 alors que nous étions déjà en niveau 3 « plan canicule » au niveau de la Meurthe et Moselle !!!
La CGT du CPN n’a pourtant pas attendu cette réunion pour interpeller la Direction de nombreuses fois dès début 2019 afin que soient mises en place des mesures pour permettre d’une part, aux agents de travailler dans des conditions certes dégradées mais acceptables et également aux patients accueillis de bénéficier d’une prise en charge adaptée.
Toutefois, malgré ces alertes, force est de constater que sur le terrain, la réalité cet été est bien évidemment toute autre :
· chaleur extrême dans les locaux y compris dans les bâtiments neufs soi-disant écolo,
· Intervention de la CGT pour faire poser des films solaires sur les vitres du CMP Toul Adultes qui était en surchauffe,
· problèmes de climatisation, d’approvisionnement en eau et en brumisateurs,
· pour les ventilateurs, les agents ont du se « dépatouiller » cette année pour monter du matériel « made in Polska » dans leur services, souvent sans le moindre outil. Certains sont déjà cassés mais la Direction ne manquera pas l’année prochaine de s’interroger sur la pertinence de nouvelles demandes d’achat en pestant contre les agents !

La question également de la modification des horaires de travail a été demandée et mise en place seulement sur certains services tels que la voirie, cuisine, … Mais quid de l’aménagement des horaires de consultations dans les CMP et services ? Quel intérêt de faire déplacer les patients au plus chaud de la journée ? Quelle qualité d’accueil des usagers !
La question du télétravail pour les agents administratifs a encore une fois été ignorée par la Direction alors que d’autres administrations l’ont déjà adopté (ex : le conseil départemental, …)
 
La CGT du CPN restera attentive et déterminée à faire respecter à la Direction les engagements pris pour le prochain été notamment :
· revoir les règles de distribution des brumisateurs,
· réfléchir à un mode opératoire sur l’organisation des structures ambulatoires et/ou autres services,
· réfléchir pour équiper le CMP de Maxéville en pièces climatisées. …

Un point a été inscrit par la CGT à l’ordre du jour du prochain CHSCT pour faire le bilan de cet été 2019 et définir qui mettra enfin en place ces recommandations de bon sens !