Assemblée générale du 6 février 2014 Motion à la Direction du CPN et à l’ARS

82

 
– le manque chronique de personnels engendrant rappels à domicile, doublements de postes, dépassement de la durée maximale journalière de travail, suppression des congés, …
 
– les prises en charges dégradées qui en découlent et réduisent le soignant à un simple rôle de « garde-fous »,
 
– la création de postes de journées à horaires variables pour le futur NBH et les tentatives de mettre en place des horaires fractionnés,
 
– une organisation du travail génératrice de risques psychosociaux, de burn-out, de T.M.S., d’accidents de travail et d’arrêt maladie, de violences à agent, ….
 
– le non-respect des engagements pris par la Direction lors des instances ou des avis réglementaires émis par les représentants des personnels,
 
– le non-respect des textes de loi sur le harcèlement et sur l’égalité hommes-femmes,
 
– des conduites de projets « vitrines » tels que le NBH menés sans tenir compte de l’expérience professionnelle des agents,
 
– un management soi-disant participatif mais qui fait fi des avis contraires exprimés par les personnels et de leur expérience, qui passe en force sur les droits et prérogatives des instances,
 
– une privatisation des services logistiques pour un retour pas à la hauteur de l’argent public englouti (bio-nettoyage pour 3 000 000 € par an, blanchisserie confiée à l’OHS, …) et une volonté de poursuivre cette logique libérale sans aucune évaluation ni audit,
 
– l’absence de reconnaissance salariale (gel de la note, baisse des ratios pour avancement de grade, revalorisation indigne pour la catégorie C, baisse de la prime de service, …)
 
– l’absence de reconnaissance de la pénibilité de nos professions empêchant tout départ anticipé à la retraite, mais également une remise en cause de la catégorie active pour les AS, ASE, auxiliaires de puériculture, …
 
– un ordre infirmier qui perdure avec l’aide de l’Etat alors qu’il est massivement rejeté par les professionnels.
 
Suite à l’envoi de nos revendications en date du 4 février, la CGT a pris acte de la volonté exprimée par le DRH et le Directeur des Soins du CPN, dans un mail du 5 février, d’aborder avec nous chacun des différents thèmes développés par notre organisation syndicale.
 
La CGT espère que ce nouvel engagement ne sera pas un énième vœu pieux ! La CGT a toujours été force de propositions et participera aux discussions dans un esprit constructif.
 
Laxou, le 6 février 2014