3 mai 2022 Grève au CPN

122

  • Surnuméraires devenus la norme,

  • Sous-effectif récurrent, rappel sur les repos, remplacement à outrance, changement de planning et de postes répétés vous réduisant à de simples bouches trous,

  • Banalisation des doublements de poste,

  • Perte de sens au travail : délais de prise en charge toujours plus longs en ambulatoire, les manques d’effectifs résument bien souvent la pratique à distribuer les traitements et gérer l’administratif et les urgences en hospitalisation !

  • Congés d’été refusés, décalés, coupés … et ce alors que dans le même temps, il n’y a eu que très peu de mensualités de remplacement demandées par l’encadrement (une cinquantaine de demandes sur 196 possibles !!!)

  • Appel à l’ambulatoire pour renforcer quitte à minorer voire dévaloriser l’importance de ces prises en charge qui deviennent subitement décalables à l’envi …,

  • Ouverture de la clinique privée de psychiatrie à TOUL : notre Direction discute d’un parcours de soins patients avec eux (Groupe ORPEA !!!) et cela dans la plus grande discrétion…

  • Une pression managériale toujours plus forte, connue de tous et toutes, et qui persiste mettant les agents à mal, les entrainant en burn-out et petit à petit vers la sortie (démissions, reconversions professionnelles, …)

Ne laissons pas ce nouveau quinquennat être celui de la mise à mort de l’Hôpital Public !

Rassemblement le mardi 3 mai à 14h devant l’entrée du CPN afin à faire du bruit et manifester votre colère, épuisement, envie de changement, …
Puis assemblée générale au local syndical (pavillon Raynier) pour échanger sur vos difficultés, souhaits, besoins, actions à mettre en œuvre.
Ne laissons pas la résignation prendre le pouvoir, la CGT restera toujours LE syndicat de revendications, de luttes, mais aussi de propositions.

Luttons et construisons ENSEMBLE !

Un préavis de grève locale a été déposé et vous protège pour vous libérer (même 30 minutes …)