Unité A Triste record

110

On nous refuse également un comité de suivi des préconisations signées conjointement.
Du coup, doit-on la féliciter de cette gestion qui entraine fuite de personnel, accidents de travail, arrêts-maladie, … ?

Dans sa grande bienveillance, la Direction a une solution toute trouvée : les 12 heures avec la « promesse » que ceci entrainera une augmentation des effectifs.
Pour la CGT, les 12h servent à diminuer les effectifs de 10% pour faire tourner un service, engendrent fatigue, cancers et autres désagréments. De nombreuses études scientifiques et des alertes de médecins du travail le démontrent.
Si les personnels ne supportent plus leurs conditions de travail en 7h36, qu’est-ce que ce sera en 12h ? Quelle sera leur vigilance au bout de 10h de travail ?
Demandez aux collègues soignants du CHRU de NANCY les conséquences d’avoir généralisé le travail en 12 h ! N’est-ce pas pour cela qu’ils ont plus de 100 postes non pourvus suite à des départs de personnels, que le turn-over dans les équipes a augmenté considérablement, … ? N’est-ce pas comme cela qu’ils ont perdu tous leurs RTT et qu’ils le regrettent aujourd’hui ?
 
Des études sérieuses contre-indiquent le travail en 12h, c’est pourquoi jusqu’à il y a peu de temps, cette organisation était encore réservée à des services bien particuliers (Urgences, Réanimation, …)
L’expérience des 12h l’année dernière durant le confinement, n’est pas représentative car elle a été effectuée avec des services à demi remplis…
 

La CGT a toujours lutté et luttera encore contre le travail en 12 h…
Elle ne lâchera sur ce dossier qu’elle défend depuis des années.

La CGT porte d’autres propositions :
des embauches et une nouvelle réduction du temps de travail
(les 32 heures ou la semaine de 4 jours !)