Troisième confinement Quelle désorganisation au CPN

94

Garde d’enfants : organisation sur les 4 semaines de confinement

La CGT a pesé de tout son poids lors de la cellule de crise de vendredi dernier pour que nos collègues puissent bénéficier de conditions « acceptables » pour faire face à la fermeture des établissements scolaires sur les 4 prochaines semaines.
Concrètement, les agents peuvent bénéficier d’ASA sur la 1ère et la 4ème semaine (pour les collégiens et/ou enfants porteurs d’un handicap) dès lors que l’établissement scolaire n’accueille pas les enfants et que le conjoint ne bénéficie pas d’un dispositif de garde d’enfant.
Pour la nouvelle période de congés scolaires, les agents doivent au moins poser une semaine de congé sur les deux semaines et peuvent bénéficier d’ASA sur l’autre semaine en cas d’absence de solution de garde.
La CGT déplore que la Direction n’a pas accédé à notre demande d’obtenir des ASA sur les 4 semaines comme au premier confinement.

Indemnisation des congés annulés

La CGT a demandé l’application du décret 2021-332 du 26 mars 2021 qui stipule que tout congé annulé par l’encadrement doit être indemnisé De plus, l’annulation par l’encadrement de 3, 4 ou 5 jours de congés entre le 1er février et 30 avril 2021 pour des raisons de services et d’épidémie entraine l’obtention d’un CA supplémentaire et un second CA supplémentaire en cas d’annulation de 6 congés ou plus.

La CGT invite les agents à demander une traçabilité de cette annulation et à revenir vers nous si besoin.

Le télétravail

La CGT réitère sa demande auprès de la Direction au sujet de la mise en place d’un réel télétravail (convention à établir, moyens informatiques et téléphoniques…) pour tous les agents administratifs comme cela se fait sur d’autres hôpitaux comme au CHRU de Nancy.
Selon la DRH, cela n’est pas possible au CPN… !

 

Depuis le début de la crise sanitaire, la CGT du CPN est très impliquée et se montre force de propositions pour protéger, informer et soutenir les agents mobilisés sur le terrain.