Tensions sur les lits et les personnels La CGT alerte le Directeur

144

– nombreux ENNOV sur les Unités A et B traduisant un sous-effectif incontestable et un surnuméraire (+ 2 à + 3 patients par unité),
– surnuméraire sur l'U6 USP,
– travail en effectif de grève sur l'Unité D,
– doublements de postes la semaine de Noël sur le Prisme,
– sollicitations des personnels que l'on prélève comme on peut à gauche ou à droite pour tenter de fonctionner en effectif de grève (y compris sur l'UHSA),
– actes de violences contre les personnels dans les unités B et BONVOL, …


La détresse est palpable de partout mais ce qui frappe, c'est surtout l'impuissance du système en place à maintenir une organisation du travail stable et sécurisante.

On pointe clairement du doigt les limites du pool de suppléance et des Whoog qui sont dans l'incapacité de répondre à ces tensions pourtant habituelles à cette période de l'année.

Cela conforte notre revendication d'une augmentation des effectifs dans notre hôpital.

Nous en appelons à votre qualité de chef d'établissement pour que vous nous apportiez des explications sur les mesures prises à ce jour pour protéger les agents et garantir la sécurité des prises en charge, au vu des situations précitées.

Nous vous demandons en outre d'ouvrir rapidement une discussion autour du dimensionnement des équipes adapté à la charge de travail (avant que l'ARS ne vienne officiellement nous notifier une Dotation Annuelle de Financement nous mettant encore plus en difficulté …)

Dans l'attente,

Bien cordialement

Le secrétaire de la CGT du CPN

Emmanuel FLACHAT