Situation à Unité 6 La CGT alerte la Direction

94

J'ai rencontré l'équipe le 27/10, elle se plaint de travailler régulièrement en sous effectif et ce malgré l'interpellation au besoin de l'Unité 6 Soins Libres et du BPEAS.

Par exemple le w-e du 21-22/10, les personnels travaillent en effectif de grève bien qu'ils aient alerté leur encadrement et le BPEAS. Un patient rentre de permission, son comportement montre qu'il est sous l'influence de toxiques. Rapidement, il se montre agressif. Les personnels d'après midi puis de nuit appelleront par 3 fois l'interne de garde. Il n'y a aucun lit disponible en PSI sur l'établissement.

Dimanche matin des changements de chambre (personnel toujours en effectifs de grève) permettront de placer ce patient en PSI sur l'U6 rdc. Cette MCI nécessitera l'intervention de la sécurité et de dépannage.

Dans la semaine du 30/10 au 03/11 il est à noté 3 à 4 absentéismes pour surmenage et la cadre de santé est de nouveau en arrêt pour 1 mois.

A cela s'ajoutent les ENNOV (01/10 et 03/10) pour dénoncer des surnuméraires sans renfort de personnel que Mme Lamrani confirme et dénonce la récurence.

Tout ceci est confirmé par l'ENNOV du 2/11/17 de Mme Boiteux – Cadre Supérieure de santé qui dénonce une récurrence de ses problèmes.

Pourtant, ces mêmes problèmes étaient reniés ardemment lors du CHSCT du 15 mai 2017 par ces mêmes personnes. Si on ajoute à cela les résultats de l'enquête sur l'encadrement de ce même secteur, on peut émettre beaucoup de crainte quant aux RPS qu'engendre tous ces maux énoncés.

En votre qualité de chef d'établissement, la CGT vous demande de protéger l'intégrité morale et physique de vos agents.

Cette situation n'a que trop duré….

Dans l'attente d'une réponse rapide de votre part, faute de quoi nous vous ferons la demande d'un CHSCT extraordinaire, comme pour l'Unité E.

Doit-on faire un CHSCT extraordinaire pour tout les services du CPN afin que ceux-ci puisse travailler "normalement" en effectif de fonctionnement ?

Cordialement

Mr Roux Cédric
Représentant CHSCT CGT