Semaine annuelle de l’encadrement de la poudre aux yeux !

106


Les objectifs affichés sont clairs : resserrer les rangs en revalorisant la fonction de cadre et en créant une véritable communauté des personnels d’encadrement, entièrement acquise aux orientations de la politique de santé actuelle.
 
Comment ne voir dans cette semaine de l’encadrement, autre chose qu’un trompe-l’oeil alors que de trop nombreux agents au CPN exercent des responsabilités sans en avoir la reconnaissance (cadres administratifs et techniques en catégorie C ou B)
 
Comment faire partager la culture du management quand celle-ci ne sert qu’à formater le contenu des professions ?
Comment faire partager une culture de management quand le CPN copie la gestion du privé, que le soin devient une marchandise ?
 
Au CPN, cette mascarade ne trompe personne mais peu importe pour la Direction, il faut s’exécuter pour être bien vu par notre ministre de tutelle
 
Pour couronner le tout, le CPN entend prochainement créer un collège de l’encadrement.
Cette annonce a été accueillie frileusement par les cadres et pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.
Le but est-il de répondre aux revendications des cadres ou leur donner l’illusion d’une expression volée ?
 
Pour notre syndicat, les cadres sont déjà représentés par les collègues élus qui siégent au CTE et aux CAPL !
La réponse à la mission menée par Mme DE SINGLY * est la syndicalisation des cadres.
 
La CGT appelle, en cette rentrée sociale mouvementée, à une réelle reconnaissance de la réalité des personnels d’encadrement.