Retour sur le 26 janvier 2017 Rencontre entre la CGT et la Direction du CHRU

60

La CGT a entre autres fait remonter que les GHT se mettaient en place sans concertation avec les représentants des personnels alors que de nombreux projets de restructuration et de mutualisation de services se discutent en ce moment entre chefs d'établissement.
Par exemple, les services administratifs, informatiques et techniques sont d'ores et déjà dans le collimateur (DIM, Service Informatique, Service Achats, Admissions, Formation, …)
Les conséquences pour les personnels en termes de mobilité, de mutation, de répercussion sur leur santé et sur leur vie familiale ne semblent pas faire l'objet de l'attention requise de la part des directeurs.
Pourtant, l'exemple de Lorquin qui a vu ses services administratifs fusionner avec Jury-les-Metz devrait attirer l'attention.
Aujourd'hui, les collègues administratifs de Lorquin sont obligés de travailler à mi-temps dans les 2 établissements ce qui entraînent des déplacements de 90 kms entre leurs lieux de travail !
A terme, ces agents qui n'ont rien demandé et construit leur vie (maison aux alentours de Lorquin) vont être intégrés sur Jury-les-Metz ! Conséquences : le temps de trajet ne sera plus comptabilisé en temps de travail !


De cela , la CGT ne veut pas en entendre parler dans le GHT 7 et milite encore une fois pour l'abrogation de la loi Santé.
Ces GHT sont des outils de casse de l'emploi et de l'hôpital public.

La Direction du CHRU s'est voulue rassurante sans rassurer pour autant ni convaincre réellement.
Le fossé entre la réalité du terrain et leur vision technocratique du soin se creuse encore plus.
Une conférence territoriale de dialogue social (nom barbare pour dire pseudo CTE du GHT) est prévue le 8 février : à ce jour, nous n'en connaissons toujours pas l'ordre du jour !


La CGT invite tous les professionnels (soignants, admnistratifs, techniques ou médico-techniques) à se mobiliser massivement le 7 mars 2017 et à poursuivre la lutte contre cette politique de santé.
C'est maintenant plus que jamais qu'il faut s'inviter au débat pour que la Santé soit au coeur de la campagne présidentielle !