RECENSEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS :

110

Il nous semblait inconcevable de ne pas participer à cette mission primordiale dans le cadre de notre mandat au CHSCT.
Cependant, plusieurs points soulevés par notre organisation syndicale n’ont pas été entendus :
            -le recensement des risques professionnels est une obligation à la charge de l’employeur
            -le recensement des risques professionnels est une des missions réglementaires du CHSCT
            -le correspondant ne peut à lui seul être compétent pour un recensement exhaustif au vu de la diversité des risques et domaines d’activité rencontrés au sein de l’établissement
            -le professionnel référent va devoir assurer une responsabilité et une mission supplémentaire pour lesquels il ne disposera ni du temps ni des moyens nécessaires.
 
 
C’est pourquoi, la CGT a toujours revendiqué la mise en place d’une équipe pluridisciplinaire composée de représentants du personnel, du médecin du travail, de la psychologue du personnel, de l’hygiéniste, d’un chargé de sécurité, d’un qualiticien,… (À l’image de ce qui se fait dans d’autres établissements) et chargée d’effectuer annuellement des visites sur chaque unité de travail.
 
A l’heure où les effectifs dans les services sont à flux tendus, il nous paraît inopportun de déléguer aux agents un travail incombant à la Direction et au CHSCT !