Ravenel en lutte le 17 octobre 2016 Motion de soutien du CPN

88

Cette situation désastreuse nous la partageons et la vivons malheureusement aussi ces derniers temps au CPN :

  • une situation sociale dégradée,  un dialogue social tournant au monologue tant la Direction brille par son absence de réponse,
  • des services restructurés par des managers médicaux, sans prendre de gants, quitte à maltraiter les agents et à déstabiliser les patients,
  • des effectifs qui entre 2015 et 2016 ont diminué de 49 postes, … 
A l’heure où l’Agence Régionale de Santé travaille activement à la mise en place du Groupement Hospitalier de Territoire n°7, la CGT du CPN ne peut que déplorer la multiplication des situations difficiles au sein des établissements hospitaliers voisins.
Dans ce contexte, il convient d’alerter et de mobiliser pour qu’une prise de conscience s’opère.
Le GHT ne fera qu’aggraver les problèmes locaux en creusant encore plus le fossé entre les agents de terrain et les décideurs (CME et comité de direction).
C’est déjà difficile dans une direction commune entre 2 établissements alors imaginez dans le GHT à 11 !
 
Il faut d’urgence une autre politique et un autre management dans nos hôpitaux !
La CGT s’engage résolument au côté des personnels pour promouvoir une autre vision du travail dans nos hôpitaux, tourné vers l’humain et l’empathie et non vers la seule logique budgétaire !
C’est dans cette optique qu’au plan national, la CGT appelle à la grève et à la mobilisation le 8 novembre prochain.
 
L’équipe syndicale de la CGT du CPN