Prévention des risques psychosociaux au CPN Point d’étape

122

2 réunions se sont tenues le 15 et le 29 mai 2019 pour travailler sur la mise en place d’une cellule d’alerte et de prévention des situations de souffrance au travail.
On avance décidément bien trop lentement sur ce dossier au goût de la CGT !!!

Rappelons pour la petite histoire que la CGT et la CFDT avaient porté une proposition de cellule d’alerte en CHSCT de décembre 2012 mais que ni le DRH de l’époque ni le directeur général (M.BAROU) n’avaient souhaité donner suite … ! Aujourd’hui, sous la pression de l’inspection du travail et des instructions ministérielles imposant une prévention des RPS, la Direction du CPN rouvre les négociations mais en traînant des pieds !
Pour preuve, la CGT a dû piloter elle-même la réunion du 29 mai au vu de l’absence de connaissance et de traces écrites laissées à l’actuel DRH par son prédécesseur.

Argument sincère ou manière habile de gagner du temps ?
Chacun se forgera sa propre opinion.

Quoi qu’il en soit, force de proposition, la CGT a de nouveau transmis tous les éléments en sa possession :

  •  comptes rendus de réunion,

  •  exemples de cellules d’alerte en place à l’Université de Lille, à la mairie de NANCY, …

La CGT a réitéré ses propositions :

  •  mettre en place une cellule d’alerte (lieu d’écoute, d’aide et d’orientations dans le but de proposer des solutions à des situations conflictuelles et/ou susceptibles d’être caractérisées comme du harcèlement),

  •  diffuser une liste de référents CHSCT qui seront une porte d’entrée, chargée de constituer un binôme CHSCT/Direction pour écouter la personne saisissant la cellule d’alerte

  •  fonctionner avec des réunions plénières pour examiner les actions collectives qui pourraient être mises en place à court ou moyen terme dans le cadre de la prévention des RPS

Aujourd’hui, nous restons dans l’attente de nouvelles dates pour avancer sur ce dossier visiblement épineux pour la Direction de notre établissement dans un contexte où les RPS sont à leur paroxysme au gré des réorganisations de service à la hussarde et des pratiques managériales brutales !