Plan Vigipirate au CPN Conditions d’accès à l’hôpital

159

Contactée ce jour, la CNIL nous confirme que votre demande de transmission des cartes grises des véhicules de nos professionnels pour l’accès au site revêt un caractère abusif attentatoire aux libertés individuelles.
 
La CGT vous demande par conséquent de revenir sur ce dispositif et de demander à vos services de détruire les copies de cartes grises déjà reçues.
La CGT estime pour sa part que le respect du plan VIGIPIRATE et la sécurisation des accès à notre hôpital peuvent se faire par d’autres moyens.
Pourquoi ne pas envisager par exemple un système de « macarons » à apposer sur les véhicules des agents du CPN, à l’image de ce qui existe déjà chez nos voisins du CHU et de la Maternité ?
 
Au-delà du caractère illégal, la CGT pointe en outre la difficulté et la lourdeur de votre dispositif qui engendrera inévitablement du mécontentement tant de la part de nos collègues de la Sécurité que des agents qui se retrouveront bloqués à la barrière et donc retardés pour leur prise de poste.
 
Vous remerciant de l’attention portée à notre requête, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations distinguées.
 
                                                                                                          Pour le bureau,
                                                                                                          Le secrétaire,
 
                                                                                                          Emmanuel FLACHAT