Plan de formation 2017 Les priorités de la CGT et celles de la Direction

83

« III-1 Axes prioritaires 
1- Mettre en œuvre une démarche de qualité de vie au travail (QVT) dans les établissements de la Fonction Publique Hospitalière ; 
2- Anticiper et accompagner l’impact humain des changements techniques et organisationnel, responsabilité sociale de l’employeur ;  […]
​8- Mieux prévenir et prendre en charge les moments de violence dans l’évolution clinique des patients adultes lors des hospitalisations en services de psychiatrie ; …»


De plus, l’instruction ministérielle préconisait des formations d’accompagnement à l’évolution de certains métiers ou de certaines fonctions destinées aux personnels dont l’exercice va progressivement prendre une dimension territoriale (équipes de direction, présidents des instances, équipes en charge des achats, des systèmes d’information, de l’information médicale, de la formation, équipes en charge des activités médico-techniques). Ces formations peuvent notamment intégrer de nouvelles formes de management (management à distance, formation à distance) ainsi que des actions relatives au développement d’outils organisationnels dédiés à la facilitation des relations entre les sites du GHT. » 
Or la lecture du projet de plan de formation 2017 prend à notre sens insuffisamment en compte les préconisations formulées dans cette instruction 
 
Même si la budgétisation d’un plan de formation ne doit pas être un exercice facile, notre rôle en tant qu’organisation représentative des personnels est de veiller à ce que certaines priorisations soient faîtes au regard des besoins réels et du contexte dans lequel les professionnels évoluent. La CGT estime dès lors que les budgets prévus pour les formations informatiques (Word, Excel, Powerpoint), l’éco-conduite, la conduite sur route glissante ou « élaborer et mettre en œuvre son projet professionnel » pourraient être utilisés à d’autre fins et peut-être à meilleur escient.
 
En effet, dans ce contexte de réformes hospitalières liées à la loi Santé, l’impact sur les personnes en termes de réorganisation de service et de modification des organisations de travail existantes, l’augmentation des actes de violence et l’explosion des RPS (suicides d’infirmiers, dépressions, burn-out, …) sont autant de thématiques qui devraient ainsi être mieux intégrées au sein du futur plan de formation du CPN.

La réponse de la Direction
Le plan de formation 2017 répond déjà largement aux attentes : 

– la qualité de vie au travail est prise en compte (préparation aux concours, études promotionnelles, prévention des RPS et DIF) 
– Les changements organisationnels ? Les formations de pôle y répondent et permettent aux agents un accompagnement aux changements ! 
– La prévention de la violence ? La formation OMEGA et les formations cliniques sont déployées largement ! 
– Les GHT ? Des actions sont à venir mais les cadres seront formés au management …