Ordre infirmier : Eclairage pour continuer la mobilisation

93

Ces sociétés de recouvrement, sociétés commerciales, sont rémunérées par l’ordre infirmier et procèdent à des relances périodiques en jouant sur le sentiment de peur des contrevenants.
Elles mettent en avant dans leur courrier les frais majorés en cas de non-paiement.
 
La CGT rappelle que ce procédé est parfaitement illégal : il faudrait en effet que l’ordre infirmier engage une procédure judiciaire contre chaque infirmier non à jour de sa cotisation, avant de pouvoir réclamer tout paiement.
 
Dernière information : grâce au rejet massif de l’ordre par les infirmiers de la fonction publique, la Ministre de la Santé est contrainte de revoir sa copie.
 
Cela confirme notre intervention lors du CTE : la Direction n’est pas fondée à exiger des infirmiers en voie de recrutement, un justificatif de paiement de leur cotisation à l’ordre.
 
Sur cette note d’espoir, n’hésitez pas à contacter la CGT pour de plus amples informations.