Nouveau marché de bionettoyage Courrier commun CGT CPN et syndicat de la propreté

106

En effet, ces dernières sont confrontées à un véritable jeu de chaises musicales, retirées des services où elles avaient leurs habitudes et trouvées leurs marques avec l’équipe soignante et parfois déplacées dans d’autres unités où la charge de travail est encore plus importante (mais bien évidemment sans que le temps consacré à la prestation ne soit revu à la hausse)

Les cadences ont augmenté et sont intenables (nous vous rappelons que le ratio usuel pour ce genre de marché est de l’ordre de 300m² par heure ! ) 

Déjà lors de l’exécution du précédent marché, nous vous avions alerté sur des problèmes d’insécurité et d’agressions de personnels ELIOR au sein des structures Bonvol et UHSA.

Le fait de reconduire la pratique visant à confier les clés des locaux aux personnels d’entretien est de nature à les mettre encore plus en danger et majore le risque d’agression par les patients.

Les agents ELIOR ne bénéficient toujours pas des formations adaptées pour la conduite à tenir dans le cadre de leur exercice professionnel  au sein d’unités d’hospitalisation en psychiatrie.

Aucun dispositif de protection (ex : PTI) ne leur a été remis par l’employeur. 

Forts de ces constats et devant les remontées des personnels que nous représentons, nous vous demandons en tant que donneur d’ordres et en application des dispositions du code du travail pour les entreprises sous-traitantes travaillant plus de 400 heures sur site :  

  • de nous fournir le détail des prestations en nombre d’heures allouées par service avec le nombre d’ETP affectés,
  • de mettre en place rapidement une réunion afin de préparer en commun la visite d’inspection et l’établissement du plan de prévention des risques professionnels CPN / ELIOR,
  • de mettre en commun le savoir-faire du CPN en termes de formation à la gestion de la violence et de contracter avec ELIOR une convention de formation pour leur enseigner OMEGA,
  • de lancer l’étude promise lors du CTE du 11 décembre 2018 afin d’envisager de ré- internaliser la prestation de ménage des locaux de l’UHSA, beaucoup trop complexe à maintenir dans le cadre d’une sous-traitance à un opérateur privé et en recréant des postes d’ASH sous statut fonction publique, …

Dans l’attente et restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations respectueuses

Pour le CPN                                                                                   Pour le syndicat de la propreté

Le secrétaire                                                                                   La secrétaire

Emmanuel FLACHAT                                                                     Sylviane DONCHERY