Loi TOURAINE ça passe pour les députés

77

  • l’autorité des Agences Régionales de Santé sans aucun contre-pouvoir,
  • l’obligation d’adhérer à un groupement hospitalier de territoire (GHT), véritable outil permettant d’accélérer les restructurations hospitalières, les fusions d’établissements, les fermetures de lits et en permettant de réduire à la fois la masse salariale des établissements et l’accès aux soins pour les patients éloignés dans les « déserts médicaux »,
  • l’intégration du secteur privé qui se verra ainsi offrir la possibilité de participer plus largement au service public de santé au sein de territoires de santé définis par l’ARS.

Pour la CGT, cette nouvelle loi va rendre plus difficile encore les conditions d’exercice des professionnels et passe surtout complètement à côté des problèmes !

Loin de cette logique économiste, la CGT plaide au contraire pour une vraie loi-cadre qui permette dans le cadre d’une prise en charge par la Sécurité Sociale une amélioration de la santé de la population, un bien-être social, psychologique et physique.