Loi MACRON Tout pour les patrons

142

  • le travail de nuit commencera désormais à compter de minuit, c’est-à-dire que vous perdrez 3 heures de majoration par nuit sur votre bulletin de paie,
  • la généralisation du travail le dimanche risque d’avoir des conséquences également puisque dans le privé, la loi ne prévoit pas de majoration sauf négociation d’un accord collectif avec l’employeur ! Le secteur public risque donc de suivre le même exemple !
  • les CHSCT sont remis en cause
  • la médecine du travail voit certaines de ses prérogatives remises en cause (par exemple, les visites médicales qui seraient confiées aux généralistes donc sur du hors temps de travail et surtout, bien arrangeant pour le patron puisque bien peu de médecins traitants oseront faire un lien entre la dégradation de votre santé et votre travail !)
  • les privatisations du service public sont encouragées que ce soient pour les hôpitaux mais également dans le domaine des transports (suppression de lignes de train pour favoriser les entreprises de transports par car)
 La CGT rejette la loi MACRON taillée sur-mesure pour désarmer les salariés.
 
Ce n’est pas en donnant encore plus aux patrons que l’on créera de l’emploi dans notre pays.
Les mesures précédemment mises en place en 2013 ont rapporté des milliards au patronat qui s’est empressé d’augmenter les rémunérations des actionnaires.
Pendant ce temps, le nombre de chômeurs augmentait de plus de 250 000 !
 
Toujours plus avide et décomplexé, le MEDEF demande maintenant au gouvernement de supprimer le cadre contraignant du CDI pour le remplacer par un nouveau contrat de travail plus facile à rompre.
 
Aux côtés de la CGT, luttons ensemble contre cette politique !