Le jour de carence sera supprimé au 1er janvier 2014

95

Toutefois et à l’image de ce gouvernement qui donne d’une main et reprend de l’autre, des contreparties sont annoncées :
– durcissement des contrôles des arrêts-maladie,
– moins de recrutements,
– aucune contrepartie pour les fonctionnaires qui voient leur point d’indice gelé pour une année supplémentaire.
 
Une nouvelle fois, aucune reconnaissance de la pénibilité de nos professions n’est prise en considération !

Pour la CGT, il faudrait pourtant bien un jour prendre en compte la réalité du terrain.

En effet, si des agents publics sont en arrêt-maladie, c’est également un révélateur de la dégradation des conditions de travail, de la fatigue accumulée, du stress, d’accidents de travail non-déclarés en tant que tels, …

Ce sont plutôt sur ces causes que le monde politique devrait agir !