LA VERITE SUR LES CONTENTIONS ET LA CONVENTION AVEC SOS MEDECINS

114


Mme la Directrice de la DUQC et M le Directeur des soins ont confirmé qu’il n’y avait pas de convention écrite entre SOS médecins et le CPN sur des prescriptions pour les contentions.
Actuellement, la CGT se bat pour que le personnel ne soit pas en porte à faux sur la pose de contentions et pour le respect de la loi.
La Direction porte une lourde responsabilité sur sa volonté de ne pas mettre en place les moyens de répondre à notre légitime demande : prescription médicale pour pose de contention.
Mais comme elle le souligne, le personnel qui met des contentions sans prescription se met en faute professionelle.
 
L’ordre infirmier et la Direction ne manqueront pas de mettre le personnel soignant au banc des accusés lors d’un « incident indésirable ».
 
La CGT vous invite à interpeller le BEPAS et le directeur de garde quand il y a nécessité de contentions et qu’il n’y a pas de prescription médicale.
Exigez qu’un médecin se déplace pour établir une prescription médicale pour la pose de contention !
 
Au CPN, il n’y a pas de protocole pour la pose de contention qui respecte la loi lorsqu’un infirmier doit aller chercher un patient en HDT ou en HO.
 
Quelle est la position du Comité Ethique du CPN sur ce sujet ?
Quels sont les éléments que peuvent nous apporter les membres de la CSMIRT sur cette fameuse convention SOS médecins ?
Que peut nous répondre le président de la CME, quand son représentant (PH et chef de Pôle) préconise des prescriptions par téléphone pour la pose de contention, au CHSCT du 21 septembre 2010 ?
L’Ordre Infirmier va-t-il interpeller le CPN sur ses manquements ?
L’Ordre des Médecins laissera-t-il passer sous silence les consignes de prescriptions médicales par téléphone ?