Grève à la crèche le 2 octobre 2020 Les agents en colère contre LPCR

122

  • La dégradation exponentielle de leurs conditions de travail depuis la délégation de service public à LPCR, à savoir : 

  1. Le manque de moyens et de matériels           

  2. Les changements de poste intempestifs et les RTT imposées en lien avec la mise en place du chômage partiel pour l’ensemble du personnel LPCR

  • La prise en charge dégradée des enfants, à savoir :

  1. Un manque flagrant de moyens pédagogiques nécessaires à la bonne prise en charge.

  2. Le projet pédagogique prévu qui n’a jamais été mis en place.

  3. La refonte des 3 unités mélangeant les enfants de tout âge sans prendre en considération leurs besoins spécifiques.

  4. Le manque de personnel rendant difficile l’application du protocole sanitaire.

 
La CGT du CPN réaffirme son soutien à l’ensemble du personnel de la crèche.
 
La CGT revendique l’amélioration des conditions de travail des personnels et d’accueil des enfants au sein de la crèche du CPN ainsi qu’un dialogue social plus respectueux et une meilleure écoute des remontées professionnelles.
 
La CGT du CPN demande une nouvelle fois l’abandon de la délégation de service public à LPCR et une ré-internalisation de la crèche en gestion interne CPN.