Fonction Publique : retraites et solidarite

123

Droits familiaux et conjugaux ainsi que minimum garanti et minimum contributif figuraient au menu des discussions. Si la CGT exprime une position offensive, demandant que soient étendues à tous, du public et du privé, les dispositions les plus favorables, les représentants du ministre ont implicitement développé un point de vue exactement opposé, consistant à un véritable nivellement par le bas des droits.
Points précisément abordés :
• Droits familiaux : majorations de durée d’assurance, bonifications, règle des 15 ans/3 enfants dans la Fonction publique, majoration de pension.
• Droits conjugaux : réversion, règles en vigueur dans la Fonction publique et dans le privé.
• Minima : minimum garanti et minimum contributif.
Compte tenu du document d’orientation du gouvernement, nul doute sur son contenu régressif qui appelle une mobilisation de grande ampleur des salariés le 27 mai prochain.
Composition de la délégation CGT : Éric Aubin, Sylvie Brunol, Mijo Isabey, Sandrine Mouret, Jean-Louis Butour, Jean-Marc Canon, Gilles Oberrieder, Gérard Rodriguez
Détail de nos revendications CGT : http://www.retraites-cgt.fr
Montreuil, le 17 mai 2010