En 2021 Les chantiers du gouvernement

129

2) La protection sociale complémentaire

Le gouvernement a fait passer discrètement sa grande ambition : mettre en place une protection sociale complémentaire pour les fonctionnaires à l’image du privé.
A compter de 2026, dans la fonction publique hospitalière, il y aura une prise en charge de l’employeur de 50% de la complémentaire santé des agents (12€ par mois minimum) et d’au moins 20% de la prévoyance.
Des mises en concurrence de mutuelles devront être réalisées et des accords majoritaires signés avec les organisations syndicales (échelle de l’établissement ou du GHT ?)
Rappelons, sans faire de mauvais esprit, que la Ministre de la Fonction Publique est une ancienne de chez AXA et que mettre en place une mutuelle « obligatoire » pour les professionnels est une opportunité énorme en termes de gain financier pour les grands groupes assurantiels …
Plutôt que d’obliger des agents à adhérer à une mutuelle d’établissement, la CGT préférerait largement que le gouvernement nous rembourse directement une partie de notre mutuelle ou augmente les salaires considérablement.
La CGT redoute également la disparition de la prestation maladie du CGOS qui assume jusqu’à présent gratuitement pendant 5 mois de plus, le complément de salaire des agents quand ils tombent à mi-traitement au bout de 3 mois d’arrêt.

3) Télétravail

Le Ministère de la Fonction Publique rouvre des négociations autour du télétravail qui devront aboutir en juin 2021 !
Lamentable mais cela explique pourquoi aujourd’hui, nous sommes dans des situations absurdes et inéquitables alors que le Président a bien rappelé que le télétravail devait s’appliquer partout (mini 4 jours par semaine)