Effectifs de grève Rencontre syndicats Direction du 3 novembre 2020

60

La CGT a réaffirmé :

– que seul le CTE était fondé à valider de tels tableaux,
– que les équipes n’avaient pour la plupart pas été consultées sur les besoins en fonction de leur spécificité (chambre PSI, hospitalisation  de jour, intervention aux urgences,…),
– l’importance qu’une procédure dégradée précise les missions qu’il est impératif de maintenir avec un effectif de grève et celles qui peuvent être reportées,
– qu’il était nécessaire que les assignations soient systématiquement établies sur la base d’une grève d’une durée inférieure à 24h pour permettre que le droit de grève s’applique pleinement et permette que certains services ferment leurs portes le cas échéant pour une journée (DIM, Archives, CMP,…)
– l’urgence de retravailler sur la procédure d’assignation en cas de grève qui est actuellement incomplète et mal appliquée par l’encadrement (sollicitation des agents en amont, émargement des agents à priori non-grévistes, notification et information claire et individuelle des agents assignés…)


Après deux heures de débat, la Direction s’est positionnée favorablement sur l’ensemble de nos propositions, mettant en œuvre dès que possible des assignations sur la base d’une grève courte.
Les autres points feront l’objet de prochaines réunions dès le début d’année 2021 (procédure dégradée, procédure d’assignation, fiches de poste par service).
La CGT restera vigilante sur l’avancée de ces différents points, faisant du respect du droit de grève un enjeu majeur dans l’établissement d’un rapport de force nécessaire à l’obtention d’avancées sociales.