Doublement de postes, rappels STOP A LA FLEXISECURITE A L’HOPITAL !

95

La CGT, à maintes reprises, a demandé à la Direction de renforcer les effectifs pour sortir de cette gestion à flux tendu, difficilement compatible avec la notion d’un service public de qualité dû à nos patients.

Nous ne parlons pas ici de phénomènes liés aux conditions climatiques mais bien de situations vécues par des soignants dans des circonstances habituelles dès que la moindre absence pour maladie se fait sentir.

En clair, cela signifie que l’établissement travaille régulièrement en effectifs de grève, ce qui a de quoi inquiéter !

Pour rappel à la loi, la durée maximale du travail journalier est fixée à 9 h pour les agents en poste de jours et à 10 heures pour les personnels de nuit.

La seule dérogation admise dans les textes est la crise sanitaire grave après déclenchement par le Préfet.

Nous appelons les agents à la plus grande vigilance : ne cédez pas à la tentation d’accepter ces heures supplémentaires. En cas de problème avec un patient lié à un amoindrissement de vigilance suite aux heures accumulées, on saura vous le reprocher ! La CGT a inscrit cette pratique à risque sur le registre des dangers graves et imminents du CHSCT, interpellé l’inspection du travail et demandé une enquête à la Direction … nous attendons toujours !

La CGT vous invite à nous faire remonter tout doublement de poste ou rappel à domicile qui vous serait " imposé ".

La CGT revendique une augmentation des embauches dans notre hôpital mais pose également la question du dimensionnement du pool de suppléance.

Il est urgent qu’un débat s’ouvre avec la Direction pour appréhender ces enjeux et protéger les personnels et les usagers.