Commission de formation du 12 novembre 2020 Le compte rendu de la CGT du CPN

79

Dès le début de séance, la CGT a interrogé la Direction pour obtenir des engagements fermes en termes de départs garantis aux professionnels et surtout de ne pas leur vendre du rêve compte tenu du nombre de reports de formations 2020 déjà enregistré.
La Direction s’est engagée à donner la priorité aux départs pour formations individuelles et aux formations diplômantes (DU, …) mais aussi à ce qu’aucune sanction ou mesures ne soient prises contre des agents qui n’auraient pu satisfaire à certaines obligations de formation (DPC, …) : cela peut paraître évident en cette période mais c’est encore mieux quand c’est officialisé !
Concernant les formations en présentiel, elles seront limitées à 10 personnes maxi jusqu’au 30 juin 2021.

Le service de la formation continue ayant classé les demandes en fonction des critères d’équité co-élaborés avec les organisations syndicales, nous ne nous étendrons pas sur le procédé qui a conduit à retenir ou écarter certaines demandes (nous contacter si besoin de précision) Une enveloppe complémentaire a été renouvelée en 2021 pour permettre de prendre en compte certaines formations non-retenues initialement (si reports, annulations, baisse de coûts, …)

Quelques éléments importants sont cependant à porter à la connaissance de tous.
Ainsi, nous avons pu noter une remontée en force des demandes de master pour des cadres de santé. Si nous ne contestons pas la légitimité de ces demandes, nous avons exigé que des règles soient établies (cas prioritaires, « engagement à servir », …). En effet, ces formations de plusieurs milliers d’euros (et même pour l’une d’elles, 13 000 €) risquent d’empêcher un bon nombre de départs pour les autres agents en amputant considérablement le budget disponible par pôle.
La CGT est également intervenue pour faire remarquer que certaines demandes devraient fortement questionner la Direction sur sa politique en matière de Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences, car elles traduisent sans ambigüité la volonté de l’agent de quitter le CPN, faute de promotion interne ou de perspectives… ! Un travail est donc à mener soit pour éviter l’exode de certaines compétences, soit pour anticiper des départs qui se feraient cruellement sentir par la suite.
La commission de formation a aussi retoqué une formation de plusieurs milliers d’euros pour permettre à certains cadres supérieurs d’exercer une formation d’auditeurs pour la certification dans un cadre complémentaire à leur activité CPN et en dehors de nos murs.

La Direction a également été sollicitée pour lever un imbroglio concernant les formateurs RUD qui se trouvent « concurrencés » par certains agents de VIGILANS formés également avec un risque de perte d’agrément s’ils ne sont pas activés ….