COMMISSION DE FORMATION DU 10 JUIN 2013 le vrai visage de la formation ?

66

1) objectifs institutionnels de formation

La CGT rappelle son intervention en CTE lors de la présentation du bilan du plan de formation 2012, à savoir le souhait qu’il y ait désormais une réelle évaluation des formations réalisées sur le plan de la satisfaction des agents (adéquation par rapport à leurs attentes mais aussi de ce qu’ils en ont retiré dans l’exercice quotidien de leurs missions) Plusieurs exemples de dysfonctionnements remontés par nos collègues sont évoqués.

En outre, du fait de la mise en place du Développement Professionnel Continue, il est également demandé par la CGT et FO un renforcement de l’équipe de formation.

A l’issue de cette intervention, la Direction réfute qu’il y ait des problèmes lors des formations, met en avant que cela n’apportera rien d’évaluer la satisfaction des agents et que c’est bien elle qui fixe les objectifs et les attentes notamment en terme de compétences utiles à acquérir pour les stagiaires.

La CGT y voit clairement l’aveu de ce qu’elle conteste depuis des années : la formation continue devient effectivement un outil de formatage des individus au service d’une politique édictée par la Direction et l’A.R.S. Quelle marge de manœuvre va-t-il donc rester aux agents dans le cadre de la formation ? On est bien loin de l’esprit de la formation souhaité par la CGT : permettre à chacun de s’épanouir professionnellement, de s’émanciper et parvenir par le biais de la formation à doubler sa rémunération au cours de sa carrière !

La Direction retient néanmoins l’idée d’évaluer annuellement 1 ou 2 actions de formation stratégiques.

Compte tenu de l’arrivée du Pr SCHWAN au CPN, un des nouveaux objectifs de formation pour 2014 est d’intégrer la recherche paramédicale. Un projet est en cours de créer une cellule de recherche au CPN (P.H.R.I.P.) en lien avec le laboratoire du CHU de Nancy.

Est également intégrée dans les objectifs la mise en place du D.P.C.

2) budget 2014

Le budget du plan de formation 2014 est en légère augmentation de 1% et se décompose comme suit :

788 633 € (2,1 % de la masse salariale) + 87 436 (Congé de Formation Professionnelle) + 262 307 (études promotionnelles)

La CGT demande à obtenir le bilan promis par le Directeur sur les difficultés éventuelles rencontrées pour nos collègues AS actuellement en études promotionnelles à l’IFSI et contraintes du fait de la nouvelle formation à réintégrer les services pendant les vacances scolaires.

La Direction nous répond qu’il n’y a pas eu de difficultés particulières et que 2 aménagements ont été accordés (ce dont nous nous félicitons puisque la CGT avait demandé au Directeur de faire preuve de souplesse dans ce genre de situation)

Un point particulier attire notre attention : la Direction met en avant le coût considérable lié à la rémunération des agents lorsque ces derniers se trouvent en formation (plus d’1 million d’euros soit le double des coûts pédagogiques) A l’issue de ce constat, la Direction nous propose d’intégrer dans le plan de formation, le coût salarial engendré par la rémunération des formateurs internes (AFGSU, OMEGA, …) en prétextant que cela permettra de réaliser une économie sur la masse salariale.

Les 3 organisations syndicales s’interrogent sur ce soudain bouleversement dans les pratiques habituelles du CPN. En effet, le risque est de voir ainsi le budget de la formation amputé et notamment la partie dédiée aux formations individuelles.

La CGT demande à ce que la décision soit renvoyée à un vote en C.T.E.