CHSCT du 15 juin 2010 analyses et propositions de la CGT

102


1°) document unique d’évaluation des risques
 
La CGT ne partage pas l’enthousiasme de la Direction et des autres organisations syndicales sur la nouvelle présentation du document informatisé.
La CGT dénonce le manque d’exhaustivité et l’incohérence dans l’évaluation des risques au CPN.
Notre syndicat revendique un rôle plus important du CHSCT dans la détermination des priorités d’actions.
 
2°) déclaration violence
 
Depuis une dizaine d’années, le groupe violence est chargé de travailler sur ce risque spécifique.
La CGT exige aujourd’hui un réel bilan sur l’impact des mesures mises en place (formations OMEGA, …), ce que la Direction n’est curieusement pas capable de nous fournir !
 
3°) suites accident Blanchisserie :
 
La Direction nous informe des non-conformités et des réserves émises par l’Inspecteur du Travail.
Devant le peu d’informations sur ce dossier, la CGT réclame l’accès total aux rapports des organismes de contrôle et reste vigilante sur ce dossier.
 
4°) rapport annuel du Médecin du Travail :
 
La CGT rappelle à cette occasion le besoin impérieux de recruter un nouveau psychologue du travail.
Notre organisation revient une nouvelle fois sur l’absence de suivi médical particulier des personnels exposés au risque chimique.
 
La CGT réaffirme l’importance de se réapproprier cette instance qui a tendance à dériver sous l’indolence de certains de ces membres ….