Bilan de fonctionnement suite au transfert du G06 La CGT écrit au Directeur

93

Tout d’abord, je vous rappelle qu’il avait été acté lors des instances que certains préalables éraient requis lors des entretiens RH avec les agents du G06.
Ainsi, il avait été convenu au vu du changement d’établissement de porter une attention particulière à la question salariale au travers de l’épineuse question de la péréquation, des conséquences en matière d’avancement et du mode de calcul de la prime de service (différent de celui appliqué au CHU de Nancy)
 
Or, ces différents aspects n’ont pas été traités (ou alors n’ont pas fait l’objet de la pédagogie nécessaire) ce qui engendrent de nombreuses interrogations et insatisfactions que nous remontent des agents du G06.
Depuis le 22 décembre 2015 et malgré un rappel en date du 8 janvier 2016, les représentants des personnels CGT sont dans l’attente de ces éléments.
Le versement du solde de la prime de service a également déstabilisé bon nombre de collègues qui ont pu reconstituer leur note et constaté pour certains des pertes de l’ordre de plusieurs points mais surtout une incidence financière sur la prime de service CPN qui diminuerait de plusieurs centaines d’euros par rapport à celle versée antérieurement par le CHU !
Afin de ne pas engorger les prochaines CAPL d’un bon nombre de demandes des agents, la CGT vous demande de faire preuve de plus de transparence.
Nous avons pris bonne note lors du dernier CHSCT du 2 février suite à notre intervention que les services de la DRH se tenaient à la disposition des agents pour les informer mais nous vous demandons à ce que cette annonce soit officialisée au niveau de l’institution.
 
Ensuite, sur le plan organisationnel, il me semble important de revenir sur des difficultés incompréhensibles au regard de la politique affichée au niveau de l’établissement.
Le CPOM et les différents projets médicaux font la part belle au développement de l’ambulatoire ce que nous ne contestons pas sur la forme.
Toutefois, la mise en place de certains procédés au sein du G06 ne manque pas de nous questionner.
En effet, il apparait que depuis le début d’année, il est demandé et intégré au niveau des plannings un dépannage de l’intra, planifié 15 jours à l’avance, à partir des ressources des CMP du Toulois.
Ainsi, certains professionnels exerçant en CMP et sur l’EMIP ont dû différer certaines de leurs prises en charge pour aller dépanner à l’Unité 6 sur LAXOU et palier au manque de personnel !
 
Ces agents souhaitent comprendre la justification de ce procédé car aucune réponse concrète ne leur a été apportée. L’encadrement évoque vaguement une « note de service »
Je fais allusion à la procédure organisant la continuité des soins lors d’absentéisme non-programmé réf CPN DSO MOP 149 qui stipule en page 3 que la procédure de fonctionnement en mode dégradé n’autorise le recours à l’ambulatoire qu’en dernier recours et après autorisation du Directeur des Soins ou du Directeur de garde.
Vous noterez en outre que cette procédure ne peut en aucun cas constituer un mode habituel d’établissement des plannings de service puisqu’elle n’a au départ vocation à s’appliquer que pour de l’absentéisme non-programmé.
La situation subie par nos collègues du G06 constitue à mon sens un dysfonctionnement auquel il vous incombe de remédier.
 
Au-delà de l’image que cela nous renvoie sur l’affichage du virage vers l’ambulatoire et sur les moyens affectés dans la réalité sur le terrain, je vous demande de rappeler aux personnes en charge de responsabilité sur le G06 certains principes de base.
 
De plus, l’affectation de personnel en surnombre suite à l’arrivée du G07 nous a été présentée comme un moyen de renforcer provisoirement le pool de suppléance et devrait permettre de répondre à toute demande de dépannage.
Je vous demande donc de faire appliquer la procédure prévue en cas d’absentéisme et de ménager les personnels affectés au CMP du G06.
 
 
Enfin, la CGT n’a pas reçu de réponse à nos questions concernant certains moyens informatiques qui font défaut et handicapent nos collègues du Toulois.
La CGT vous demande donc d’étudier la faisabilité de mettre en place au CMP de Toul le planning informatisé qui est utilisé dans tous les autres services de l’hôpital et attend une réponse sur l’accès à CIMAISE détention pour TOUL et Ecrouves (à l’instar de ce qui est mis en place à l’USP de Maxéville)
 
Dans l’attente de vos réponses, je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes salutations respectueuses.
 
                                                                                                                      Le secrétaire de la CGT 
                                                                                                                      Emmanuel FLACHAT
 
Copie : ARS – agents du G06