Bienvenue a la nouvelle Psychologue du Travail

146

Notre organisation syndicale a pu échanger sur les espoirs qu’elle nourrissait à travers ce poste mais a aussi tenu à rappeler le contexte au CPN : souffrance, fatigue, manque de personnel, rappels à domicile, ….
Pour la CGT, il ne saurait être question de voir la fonction de psychologue du travail dénaturée par l’employeur, à l’image d’une gestion « à l’américaine » avec à la clé le repérage des agents en difficulté dans l’objectif de les reclasser voire de les licencier s’ils ne sont plus jugés suffisamment productifs.
La Direction ayant refusé tout travail d’élaboration du profil de poste avec les représentants du personnel au CHSCT, nous nous devions de réaffirmer nos attentes pour les agents.
 
La psychologue du travail nous a assuré bénéficier de l’indépendance nécessaire, ce à quoi notre organisation syndicale souscrit pleinement.
Un travail en commun devra s’engager rapidement avec le CHSCT afin de construire le mieux-vivre au travail revendiqué par la CGT.
Il est également grand temps de pouvoir travailler les propositions formulées suite à la remise du rapport EMERGENCES.
Gageons que la psychologue du travail aura toute sa place aux côtés du service de santé au travail, de la Direction et du CHSCT pour mettre en place les actions qui s’imposent afin de construire le mieux vivre au travail.
 
La psychologue du travail est joignable au poste 50-11 et son bureau se trouve à l’Administration – Bâtiment B.