8 mars, journée internationale pour les droits des femmes

83

Beaucoup pensent que le féminisme ne serait que l’affaire des femmes.

D’autres, certainement plus nombreux, considèrent que le féminisme ne pourrait rimer avec syndicalisme.

Et pourtant, à la CGT nous luttons contre toutes formes de discrimination, pour l’égalité des droits tant en matière de salaires que de déroulement de carrière, oui on peut se le dire la CGT est féministe. Elle lutte pour un monde meilleur pour l’émancipation des femmes et des hommes.

Alors bien sûr qu’il reste encore des combats à mener et ce même au sein de notre organisation.

Mais il a été mis en place à la CGT depuis de nombreuses années déjà, un collectif confédéral qui assure une représentation des femmes et qui permet à la CGT de se saisir des questions d’égalité dans la société.

Et puis la CGT a permis, depuis plus d’un siècle, à des centaines de milliers de femmes de toutes catégories sociales de s’exprimer, de revendiquer, d’organiser les luttes et de gagner nombres d’acquis sociaux.

C’est d’abord un combat de justice sociale, de respect et d’égalité des droits.

Un combat au cœur des valeurs que porte la CGT. Notre CGT.

Le temps est à l’action, fini les campagnes d’affichage de notre gouvernement, il est nécessaire de donner les moyens d’atteindre l’objectif fixé : la fin du sexisme et l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le gouvernement, lui, conforte ces modes de pensées, à travers la mise en place de mesures particulièrement défavorables pour les femmes (réforme des retraites, loi immigration, pas de modification du droit français sur la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail sur la violence et le harcèlement au travail, « réarmement démographique » etc.)

Pour lutter contre le sexisme et ses conséquences, il est indispensable d’avoir une politique offensive et de faire vivre ces notions de liberté, égalité et de fraternité. Et c’est clairement ce qui manque à ce gouvernement !!!!

Le 8 mars on arrête tout, toutes et tous en grève et en manifestation.
Rendez-vous ce vendredi 8 mars à 15h00
(départ manifestation 15h40) place Charles III à Nancy pour gagner l’égalité réelle au travail et dans la vie !