7 juin 2017 Non à la réorganisation du PGN

81

Pour les patients, la fermeture du CMP Médreville, ce sera :
• Allongement des temps de trajets
• Insuffisance du réseau Stan pour se rendre dans les CMP d’Essey-les -Nancy et de Vandœuvre.
• L’absence de proximité avec ces CMP surdimensionnés implantés hors cœur de ville

Pour les agents des CMP :
• extension d’horaire jusque 18h30 tous les jours et ouverture le samedi matin au prétexte de proposer une nouvelle offre sans étude de besoins préalable…(un groupe de travail avait conclu à l’inutilité de ces nouvelles dispositions)
• Agglutination de grandes équipes avec nécessité de transformer les futurs locaux devenus trop exigüs ou de modifier les plans de rénovation. 

Les trois organisations syndicales alertent sur :

• les décisions prises verticalement,
• l’absence de concertation des agents du PGN, acteurs de terrain,
• l’aggravation des risques psycho-sociaux (travail en minimum de grève, changements de planning récurrents, succession de réorganisations, insatisfaction quant à la qualité des prises en charges proposées, épuisement, mobilités contraintes…).
• l’absence de reconnaissance professionnelle : « le pôle veut se doter de compétences ». Doit-on en déduire que ce qui était fait jusqu’à présent était inadapté et sans intérêt ?
• la « fuite médicale » qui impacte la qualité des prises en charge
• l’absence de bilans des projets en cours : évolution des besoins des patients et des adaptations des organisations de travail,
• la décision hâtive de fermer des lits avant même la mise en place d’alternatives à l’hospitalisation, sur une durée suffisante pour permettre d’en mesurer l’impact
.   

CFDT, CGT et FO

• Réfutent l’alibi économique justifiant la fermeture du CMP Médreville.
• Dénoncent la succession de  projets innovants dont le but exclusif est de « créer une nouvelle offre ».
Le CPN serait-il déjà en compétition avec la clinique psychiatrique privée qui va s’implanter prochainement dans le département ?
• Dénoncent le désengagement de la direction au côté des agents : dégradation de la qualité de vie au travail, souffrance au travail, désorganisation de la vie privée …

CONTRE LE DEMANTELEMENT DE NOTRE OUTIL DE TRAVAIL

Mobilisation générale le 7 juin 2017

Rejoignez-nous dans le hall de l’administration à 8h30 avant le CHSCT extraordinaire !

Pour cela, faites grève une heure ou plus

Rappel : pour les CMP pas d’effectif minimum de grève, pas de procédure d’assignation, tous les agents peuvent être grévistes