30 septembre 2014 La CGT du CPN dépose un préavis de grève

72

1°) au niveau décisionnaire local :

  • l’ouverture d’un réel dialogue social dans l’établissement, le respect par la Direction des avis des instances et des représentants des personnels,
  • le respect des individus, de leur savoir et de leur expérience professionnelle,
  • le renforcement des effectifs soignants et du pool de suppléance pour mettre fin aux rappels des agents à leur domicile, aux dépannages incessants, pour mener enfin à bien nos missions et conduire les projets de service sur lesquels les agents se sont investis (NBH, UPPA, BONVOL, …)
2°) au niveau décisionnaire Agence Régionale de Santé Lorraine :
  • retrait du gel de la dotation annuelle de financement et de la reprise annoncée sur notre budget de 265 000 € par an sur 4 ans,
  • retrait du projet de clinique privée de psychiatrie sur NANCY,
  • Retrait du projet de loi TOURAINE qui prône les groupements hospitaliers de territoire et accélère la destruction du service public hospitalier dans la continuité des politiques libérales de ces dernières années.
Afin d’éviter tout contentieux, nous vous demandons d’appliquer la procédure prévue en cas de grève pour assurer la continuité des soins mais également garantir le droit de grève des personnels.
Nous souhaitons à cet effet que chaque cadre de service soit destinataire de l’information et la relaie auprès des équipes pour que chaque professionnel puisse librement se déterminer sur sa participation ou non au mouvement.
 
Bien entendu, nous restons disponibles pour évoquer ces questions avec vous.
 
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, nos salutations distinguées.
 
Le Secrétaire de la CGT,                         
Emmanuel FLACHAT        
           

Copie : A.R.S.