Unité A toujours sous tension La CGT dénonce l’attitude de la Direction

98

Comme la loi le lui oblige, la Direction organise une réunion avec la CGT pour convenir d’actions correctrices pour répondre à ce DGI.
Elle reprendra à cette occasion les préconisations de la CGT qui étaient :

  • des renforts humains à raison d’un agent de journée et un agent de nuit

  • garantir le bon fonctionnement des DATI et le suivi de leur efficacité et en équiper les stagiaires

  • assurer le remplacement des congés maternité

  • ne plus solliciter systématiquement le personnel de l’unité A pour les transports de patients SDRE

  • prendre en compte l’évolution des prises en charge réglementaires des isolements

  • mettre en application les préconisations du Cabinet Syndex (2018)

  • limiter le nombre de stagiaires à 3

  • mettre en place un groupe de travail sur l’organisation des soins de façon générale.

Ces mesures peinent à être appliquées et malheureusement depuis ce DGI une nouvelle agression grave d’un soignant a eu lieu. Le 25/03, la CGT relance fermement la Direction suite à cet événement. Cette unité cristallise depuis longtemps les conséquences des choix d’organisation des soins et de projets médicaux qui étaient voués à l’échec, en témoigne l’article de presse du 24/07/2019.

Pourtant la Direction revisitera et édulcorera les préconisations refusant d’appliquer ce que 4 de ses Directeurs ont signé sur un document officiel. Tout ceci avec l’appui de l’Inspection du Travail… Cependant, suite au rendez vous obtenu auprès de l’ARS avec le nouveau directeur territorial le 08/04/2021 et une rencontre avec la Directrice dés le lendemain, les choses se clarifient quelque peu : ces interlocuteurs semblent prendre enfin conscience de la gravité de la situation et de leur responsabilité en cas de nouvel accident.
Mais pour le moment toujours rien d’acté ni de décidé par la Direction. Mollement, la Direction promet un poste de nuit pérenne en plus mais attend des financements de l’ARS pour compenser les autres postes de jour.

La CGT, forte d’avoir pu renvoyer dos à dos la Direction et l’ARS sur la situation de l’unité A pour obtenir enfin des améliorations des conditions de travail, poursuit comme à son habitude la lutte pour alerter, prévenir et protéger les agents du CPN
N’hésitez pas à contacter vos représentants CGT au CHSCT