Un 31 mai pour l’augmentation des salaires dans la fonction publique Rencontre Direction du CPN / CGT en date du 30 mai 2011

84

En premier lieu, la CGT pointe les conséquences de l’absence réelle de revalorisation des grilles de la catégorie C, le saupoudrage de mesures inefficaces (prime de sommet de grade, G.I.P.A, …), l’absence de passerelle vers la catégorie B (en dépit des précédents protocoles d’accord nationaux de 2011 et 2006) et le peu de perspective pour les agents en fin de carrière comme n’étant pas étrangers au mal-être de nos collègues.
 
En second lieu, la CGT constate la généralisation sur de nombreux postes du recours à des personnels contractuels limitant ainsi les perspectives d’avancement ou de mobilité des personnels statutaires et renforçant encore plus l’incompréhension et la sinistrose ambiante.
 
Pour ces 2 raisons, la CGT du CPN a souhaité utiliser la journée nationale du 31 mai comme tremplin pour avancer avec la Direction vers des solutions locales.
 
Il était également entendu lors de la rencontre du 14 avril dernier que la prévention des risques psychosociaux nécessitait un examen approfondi sur ces questions et qu’une synthèse des propositions syndicales et Direction serait discutée vers la fin du mois de mai.
 
D’où notre action ….
Propositions de la CGT
 
1)    Avancement et promotion des agents :
 
          mettre en place de réels tableaux d’avancement engageant la Direction,
          clarifier le dispositif des nominations au choix et introduire des critères équitables et connus de tous,
 
2)    Postes de secrétaires médicales et de faisant fonction d’adjoint des cadres :
 
          régulariser les adjoints administratifs sur poste de secrétaire médicale ou d’adjoint des cadres en reconnaissant le diplôme et la fonction réellement assurée,
          cesser dans les avis de vacance de poste de demander à des adjoints administratifs d’opérer sur un poste de secrétaire médicale,
          ouvrir les postes au concours dès qu’ils sont vacants,
          reconnaître la technicité de certains postes assumés par des adjoints administratifs et ne plus attendre qu’ils s’en aillent pour recruter en catégorie B
 
3)    NBI :
 
          octroyer la NBI aux agents exerçant au Bureau des Entrées (la note DHOS la réservant aux services de consultations externes étant tendancieuse)
          octroyer la NBI aux adjoints administratifs exerçant des missions découlant d’une certaine technicité (voir ci-dessus)
 
4)    fins de carrière :
 
          valoriser le travail et les compétences acquises,
          questionner les 2èmes parties de carrière afin de permettre l’épanouissement professionnel des agents, dont un grand nombre se retrouvent bloqués en sommet de grille indiciaire,
          faire en sorte de favoriser les agents en catégorie C en fin de carrière pour les promouvoir sur un poste en B et ainsi permettre de libérer rapidement le poste quand ils partiront en retraite,
          mettre en place des passerelles de la catégorie C vers la catégorie B
 
5)    contractuels :
 
La CGT demande, en sa qualité de signataire, la déclinaison au CPN de l’accord national sur la précarité dans la fonction publique.
Il est urgent d’examiner les postes CDD devant évoluer vers un CDI et de mettre en oeuvre la transformation des CDI en emplois statutaires.

La CGT invite les agents à venir nous soutenir lors de la rencontre avec la Direction le 30 mai à 11 h 00