TRAVAIL DE NUIT : L’INTOX DE LA DIRECTION

95

Ce qu’il faut savoir :
 
Les instances qui ont vocation à représenter et à défendre les intérêts des salariés, (CTE, CHSCT) n’ont validé aucune proposition sur la question du travail de nuit.
Les élus CGT du personnel rejettent « les modalités de gestion de l’absentéisme non programmé ». Dans toutes les propositions émises par la direction, l’astreinte reste l’élément commun. Ce qui d’ailleurs a été rejeté par la CSIRMT. Dans ces conditions, pourquoi la Direction s’acharne-t’elle à remettre en cause le fonctionnement du travail de nuit actuel ?
 
L’autonomie voulue par la Direction ne procure aucune autonomie de liberté pour les salariés. Auront-ils plus d’autonomie pour prendre leurs RTT, plus d’autonomie pour   programmer leur repos à l’avance ? La seule autonomie imposée sera de répondre au téléphone à la demande du BPEAS pour remplacer une absence. Cela s’appelle une astreinte déguisée avec tous les inconvénients pour les agents et tous les avantages pour la Direction.
 
Pour la Direction, autonomie rime avec astreinte, avec détérioration de la vie privée et remise en cause des acquis !!!
 
C’est inacceptable !!!
 
Nous appelons l’ensemble des équipes à se mobiliser pour faire face à cette attaque.
 
La seule réponse passe par la création d’emplois.
 
 
                                                                                                                                                                                                  Laxou, le 22mai 2009.