REMISE DES MEDAILLES AU CPN LE TRAVAIL RECOMPENSE ?

115

         la suppression de la participation CGOS laisse une faible gratification dans le porte-monnaie des agents (par exemple, une aide-soignante avec 32,5 années de service à temps plein touche 170 € qui plus est imposable !),
         le temps partiel décompté du calcul des années de travail effectif conduit à des injustices et des aberrations (un agent à mi-temps devrait attendre 60 ans pour toucher sa médaille des 30 ans ?),
         dans les autres hôpitaux (ex : Assistance Publique des Hôpitaux de Paris), un jour d’autorisation d’absence est octroyé par l’employeur aux agents médaillés.
 
Dans ces circonstances, la CGT interpelle la Direction afin de faire un geste pour les bénéficiaires. Elle s’interroge également sur la grave discrimination faite à nos collègues féminines déjà pénalisées pour leurs retraites.
Il est grand temps de récompenser réellement le travailleur !