Prises en charge en pédopsy La CGT alerte à nouveau l’ARS

87

Le patient en crise se trouve trop souvent amené à être isolé en chambre banalisée après appel à l'aide lancé au service Sécurité du CHRU et retrait du mobilier jugé dangereux.

Quoique l'on pense de ces prescriptions, elles ne masquent aucunement le problème de fond qui est selon nous l'absence de structures adaptées de pédopsychiatrie.

Comme évoqué à maintes reprises au fil des ans devant Mme le Docteur PIQUET puis devant M.LANNELONGUE le 17 décembre 2019, la CGT déplore le manque de prise en compte dans l'offre de soins sur notre territoire de ce type de patient mineur et demande à ce que sujet d'importance fasse enfin l'objet d'un traitement adapté dans le cadre du Projet Territorial de Santé Mentale.

La CGT vous demande de débloquer les ressources nécessaires pour durablement renforcer l'équipe de Pédopsychiatrie Brabois.

Aujourd'hui, les agents de ce service sont épuisés. L'apport d'un stagiaire éduc' pendant les fêtes de fin d'année a provisoirement pu soulager mais il ne s'agit pas d'une solution pérenne.

L'absentéisme et le peu de réponses aux Whoog lancés pour remplacer nous laissent craindre à terme une hausse des risques psychosociaux pour les personnels en place et une perte d'attractivité de ce service si on continue sur cette voie de dégradation des conditions d'exercice et de prise en charge.

En espérant que notre courrier trouvera écho au sein de l'ARS et débouchera enfin sur une solution plus adaptée au sein d'une structure médico-sociale, 

Bien cordialement

Pour le bureau de la CGT du CPN

Emmanuel FLACHAT